DSC_8712.jpg

Le jardin,

Il existe dans le monde, un espace intermédiaire, qui n’est ni dedans, ni dehors. Un endroit dissimulé sous les feuilles, chargé d’ombre et de lumière. À la fois fantasmé et craint, intime et social, interdit et privé. Un espace protecteur à l’égard du monde que l’on garderait chez soi, pour soi. 

Un lieu ouvert sur la rêverie et l’imaginaire qui nous ressemble et nous inspire. Refuge pour les uns, sanctuaire pour les autres, il est l’éternelle rencontre de nos réminiscences. L’art et la nature s’y donne ainsi rendez-vous pour notre plus grand plaisir.

Miroir de l’âme et véritable art de vivre, il se présente à nous comme une « terza natura ». Nous l’aimons de bois, de métal, d’eau et de « pietraviva ».